This text will be replaced

Wood Light débouche le champagne

23 mai 2016

Julien Douzal est artisan, installé à Saint-Babel, dans le Puy-de-Dôme. C'est là que se trouve l'atelier dans lequel il fait naître des lunettes un peu particulières sous le nom de marque Wood Light. Et pour cause : elles sont réalisées à partir d'un bois recyclé issu d'anciens fûts de champagne. Ingénieur mécanique de formation, cet amoureux des matières naturelles, qui a quitté la région lyonnaise pour l'Auvergne, s'est mis en tête de donner une seconde vie aux fûts champenois. Le bois de chêne utilisé pour les fûts a été légèrement tinté au fil du temps par la vinification, d'où l'aspect esthétique unique de chaque monture. D'autant plus unique que chaque paire est possiblement personnalisable grâce à la gravure laser. Cette conception eco-friendly aboutit à des modèles dont le prix de vente tourne autour des 400 euros la pièce. Bouteille de champagne (Richard Royer) inclue...

Sur le même sujet