Spécialement développée pour contrôler l’évolution myopique chez les enfants, « cette nouvelle option thérapeutique peut réduire considérablement le risque de complications associé aux myopies fortes à long terme », explique le laboratoire CooperVision. « En effet, la myopie augmente significativement le risque de décollement rétinien et de maculopathie myopique. Il a été démontré que MiSight 1 day réduit la progression de la myopie de plus de moitié par rapport à une lentille 1 day sphérique 3,4. », fait-il encore valoir. Cette lentille couvre les myopies de -0.25D à -6.00D. Son principe optique utilisant la technologie dite ActivControl traite à la fois l'allongement axial et l’évolution de la réfraction. « Deux zones de traitement créent une
 défocalisation myopique, permettant une focalisation en avant de la rétine plutôt qu'en arrière pour ralentir l'allongement axial, tandis que deux zones de correction corrigent complètement la myopie et cela dans toutes les positions du regard. En trois ans, les enfants portant MiSight 1 day ont une réduction moyenne de leur réfraction de 59 %, et une réduction moyenne de leur longueur axiale oculaire de 52 %, par rapport à l’autre groupe équipé avec des lentilles sphériques », détaille-t-on chez CooperVision. Indiquons enfin que depuis septembre 2017, CooperVision MiSight 1 day peut être adaptée et prescrite chez 15 ophtalmologistes experts, sous la coordination des Dr Louisette Bloise et Dr Adrien Sarfati.